Image default
Emploi / Formation

Découvrir le métier d’un paysagiste

La maçonnerie paysagère vous passionne ? Le métier est ouvert pour tous ceux qui sont passionnés ou pour ceux qui souhaitent se reconvertir. Vous verrez dans cet article les profils et les compétences requises pour exercer le travail d’un paysagiste. De la sorte, la conception d’un travailleur formé et d’un amateur connaitra une grande différence. Le premier a toujours une création raffinée et un goût intemporel. Trouvez les détails dans cet article.

Une petite description du métier

Ce n’est ni un métier reposant ni sédentaire. Le travail d’un jardinier paysagiste lui expose à toutes les intempéries. Une dextérité manuelle, un sens de l’observation et un goût de l’esthétisme et de l’art sont de gros atouts. L’emploi dans ce secteur connait un vrai essor à l’heure actuelle. Les activités d’un jardinier touchent un large éventail de tâches parce qu’il concerne les espaces extérieurs, l’aménagement paysager et la maçonnerie paysagère. La capacité d’assurer de l’élagage, la construction d’un réseau d’irrigation, la réalisation des terrassements, murets, bordures, etc. sont tous utiles. Et à tout cela s’ajoute une connaissance de base en mécanique. Parfois, il sera amené à résoudre des pannes inopinées des machines utilisées. Laborieux et éreintant, ce métier nécessite une concentration minutieuse. Une excellente résistance physique est aussi à la clé vue les demandes importantes dans le secteur privé et public. À la fin des travaux sur terrain, il s’occupe des tâches administratives, du nettoyage et de la préparation des machines pour le lendemain. Avoir un œil de lynx est également un grand atout, car le jardin aménagé aujourd’hui s’étendra à l’avenir. Faire en sorte que ses créations sont continuellement appréciées maintenant ou dans une année, c’est l’objectif d’un vrai professionnel. Dans ce domaine, une personne ayant le sens de l’initiative et de la minutie est toujours la bienvenue. Des connaissances juridiques et administratives sont essentielles pour le montage de ces projets.

Les formations et les études nécessaires

Viser le travail d’un expert en aménagement d’un extérieur comme ce paysagiste dans le 77 demande des compétences diverses. Afin d’exercer cette fonction, un niveau minimum de bac + 2 est requis. Si après le bac, vous souhaitez occuper un poste plus haut, vous pouvez opter pour un BTSA en aménagements paysagers. Durant votre cursus, vous découvrez comment gérer intégralement tout type de projet ou l’étude à la réalisation finale. Tout au long du programme, vous étudierez intensivement les végétaux et leur environnement. Ce n’est pas tout, vous découvrez aussi les aspects économiques et techniques du métier. Vous pouvez approfondir vos études et décrocher un niveau de licence ou de Master. Ainsi, vous serez mieux placé lorsque vous débuterez votre carrière professionnelle.

Les débouchés du métier

Ayant le diplôme de licence ou un niveau bac + 2, vous pouvez devenir conducteur de travaux paysagers, chef de chantier en espaces verts, chef jardinier, chef d’entreprise en espaces verts, technicien supérieur en bureau d’études. Pour ceux qui possèdent le Master, ils peuvent exercer en tant que concepteurs de paysage. N’oubliez surtout pas que cette profession ne jouit d’aucune protection. C’est la raison pour laquelle n’importe qui peut s’équiper de gros titre. Même avec ces compétences demandées, plusieurs sont des amateurs, qui après avoir exercé quelques aménagements s’autoproclament jardiniers paysagistes professionnels. Seul le titre de concepteur du paysage est réglementé. Vous aurez la possibilité de travailler en bureau d’études auprès d’un architecte paysagiste ou encore dans l’enceinte des services espaces verts de votre contrée. Vous serez  libre de créer votre propre entreprise. Quoi qu’il en soit, rien ne peut égaler l’œuvre d’un vrai professionnel. C’est pour toutes ces raisons qu’il est toujours préférable de confier son jardin entre les mains d’un artisan issu d’une entreprise. Cette dernière s’occupe d’un large éventail de travail. Elle est capable de réaliser tous vos souhaits étant donné qu’elle a un technicien maîtrisant parfaitement le domaine.

Related posts

Le travail en intérim : une opportunité à saisir pour les jeunes diplômés

Odile

Que valent les écoles du concours link ?

Irene

Quels débouchés avec un DCG ?

Claude

Aide et soutien scolaire : les signes d’alerte !

Claude

Ingénieur de production informatique : descriptif du poste

sophie

Opter pour une école Montessori à Paris pour l’éducation de son enfant

Claude