Image default
Finance & Entreprise

Mauvais payeurs : comment réclamer son argent ?

Les clients mauvais payeurs se répandent de nos jours et existent sous plusieurs formes. On aura beau les craquer, ils s’échappent toujours aussi facilement. Pour éviter de se faire arnaquer, il faut moins savoir à qui on a affaire et essayer toujours de respecter son engagement. Mais que faire face à des factures impayées ? Les conseils.

Demander des explications auprès du client

Certains prestataires ou bien fournisseurs font l’impasse sur cette étape dans le cas d’un retard de paiement. Ils ont tendance à hâter les choses en envoyant un email de menace ou d’avertissement à leur client. Et pourtant, tout retard a ses raisons. Cela peut s’agir du non respect de son engagement ou alors que la facture n’était pas validée ou qu’elle était mal soignée. Mais le motif pourrait être aussi d’ordre plus technique ou l’absence soudaine du responsable du paiement et de la gestion de la facture. Dans tous les cas, il faut réagir d’une manière respectable et adopter une approche plutôt diplomatique avant de lancer des accusations hâtives. Et dans un pire scénario, on a affaire au mauvais payeur tout court. Bref, l’essentiel est que l’on tient compte des explications du responsable et de sauvegarder ce mail dans le cas d’une deuxième faute de sa part.

Lui rappeler les attentes

Bien que dans la plupart du temps, il n’y a pas de contrat qui tient, les emails envoyés peuvent faire objet de preuve dans le cas d’une possibilité de poursuite en justice. D’ailleurs, une fois les motifs déterminés, on doit faire un rappel à son client concernant les attentes et aussi les éventuelles sanctions comme quoi il doit recouvrir les frais de retard. Au fait, lorsqu’un client paie la facture à temps, cela signifie qu’il est une personne de confiance et on peut certainement le récompenser comme dans le cas d’une vente de bien matériels par exemple, on peut certainement l’offrir une réduction. Mais tout dépend des cas et des contextes. Certes, il est essentiel de passer par cette étape afin que les clients mauvais payeurs puissent aussi prendre conscience de la gravité de la situation dans le cas d’un non paiement de la facture.

Quelles en sont les diverses sanctions ?

Pour faire plier les mauvais payeurs, il faut leur faire savoir qu’on connaît nos droits. Dans ce contexte, la menace est maintenant de rigueur en stoppant toutes les commandes en cours et en revendiquant ses droits dans le cas d’une facture impayé ou retard dépassant le délai prévu. En somme, les sanctions peuvent être variées en connaissance des causes mais on peut évoquer une lettre de recommandation avec accusée de réception stipulant ainsi la demande d’envoi du paiement sous 8 jours après le délai en mettant en copie le CGV, le contrat, devis signé, le bon de commande, la facture et tout ce qui concerne les attentes dans le contrat. Dans le cas où le client persiste encore à ne rien payer, il vaut mieux faire appel à une société de recouvrement sans pour autant remettre l’affaire entre la main de la justice.

 

Related posts

Dans quelle entreprise placer son argent en 2019

Irene

Tout savoir sur les banques pour étudiant

Irene

Banques en ligne : leurs avantages et leurs inconvénient

Irene

Pourquoi acquérir une entreprise ?

Tamby

Quelles sont les assurances obligatoires en Suisse ?

Irene

Elaborer les bonnes stratégies pour le forex au Luxembourg

Michel Mathieu