Image default
Auto / Moto / Mécanique

Voiture : qu’est-ce qu’un défaut de parallélisme

Un défaut de parallélisme n’est pas à prendre à la légère. Il en va de la sécurité du conducteur et des passagers de la voiture. Apprenez à détecter les signes et les causes de cette anomalie afin de réagir rapidement en cas de parallélisme défaillant.

Les signes d’un défaut de parallélisme

Le défaut de parallélisme est une anomalie qui touche l’alignement et l’angle des roues d’une voiture. En cas de défaillance, les roues ne sont plus parallèles entre elles. Ce dysfonctionnement des trains roulants se manifeste de 2 manières :

  • Les roues se positionnent vers l’extérieur : on parle d’ouverture.
  • Les roues « louchent » vers l’intérieur : il s’agit d’un pincement.

Ce dérèglement a des conséquences sur les éléments du véhicule lui-même et sur votre conduite. Les signes d’un défaut de parallélisme doivent vous alerter. Votre voiture est peut-être confrontée à ce problème si vous constatez :

  • une usure irrégulière (en dents de scie) et rapide des pneus du même essieu. Elle peut se vérifier à l’œil nu avec le témoin d’usure sur la bande de roulement.
  • une mauvaise tenue de route ou des vibrations du volant lorsque vous roulez vite.
  • une surconsommation de carburant inhabituelle.
  • que votre voiture dévie de sa trajectoire notamment en ligne droite ou dans les virages.
  • que le volant n’est pas parfaitement droit, notamment après avoir braqué.
  • que la direction est raide.

Heureusement, cette anomalie peut être révisée : le parallélisme, élément du réglage de la géométrie de suspension d’un véhicule, est généralement le seul angle corrigible. La chasse et le carrossage sont les 2 autres paramètres de la géométrie : il faut s’en soucier notamment si les roues ne sont plus perpendiculaires à la route.

Les causes d’un parallélisme déréglé

Le dérèglement du parallélisme est généralement provoqué par un choc :

  • Vous avez tapé contre un trottoir.
  • Vous avez roulé sur un nid de poule.
  • Vous avez eu un accrochage avec un autre véhicule.

Dans tous ces cas, vous risquez d’observer l’une des conséquences d’un défaut de parallélisme.

Que faire en cas de parallélisme défaillant ?

Dès que le défaut de parallélisme est détecté ou soupçonné, il faut agir sans attendre.
Vous pouvez procéder au réglage vous-même (à la ficelle ou à la règle), mais c’est une opération complexe qui nécessite une réelle expérience en mécanique. Elle ne peut être faite approximativement.

Si vous êtes un mécanicien amateur, il est préférable de faire contrôler votre voiture par un professionnel. Il établira un diagnostic précis et corrigera si nécessaire le dysfonctionnement grâce à un banc calibré et à un réglage laser. Vous pourrez ensuite rouler en toute sécurité.

 

Related posts

Les chaines à neige pour une période hivernale en sécurité

Tamby

Mandataire automobile : un large choix de véhicules au meilleur prix

Claude

Cinq éléments essentiels à savoir pour l’achat d’une voiture sans permis

Tamby

Comment changer les pneus d’un diable de manutention ?

Irene

Comment tuer le temps en cas d’un vol retardé ?

Laurent