Image default
Maison / Bricolage / Déco

Comment reconnaître un bon bricoleur ?

Le bricolage est une activité en vogue, qui demande malgré tout un minimum de préparation, des compétences et des connaissances. Comment distinguer le bricoleur averti du bricoleur du dimanche, et comment faire si on veut exceller dans ce domaine ?

Des indices qui ne trompent pas

Tout d’abord, un bon bricoleur n’est pas réfractaire aux conseils et aux critiques. En effet, il a conscience que le domaine du bricolage est fait d’une multitude d’astuces et de techniques, et il est impossible de toutes les connaitre. Son attitude face à un projet est aussi révélatrice : il prend le temps d’examiner l’ampleur du problème et l’état des matériaux. Il procède également avec minutie, et ne se précipite pas plus que de raison, même en cas d’urgence.

Par ailleurs, un bon bricoleur a une boîte à outils bien remplie. Il les classe avec logique, en fonction du type, de la fréquence d’utilisation et de l’usage qu’il en fait. Parmi ses outils figurent immanquablement un marteau, un mètre et de la quincaillerie : clous, écrous, chevilles, vis, crochets… Pour le vissage et le dévissage qui sont des tâches fréquentes, il dispose d’une série de tournevis adaptée à chaque taille de vis.

Un assortiment de pinces est également présent dans la boîte à outil d’un bon bricoleur : pince coupante, à sertir, coupe-câble, à dénuder, de serrage… La clef à molette universelle figure aussi parmi ses outils de prédilection, ainsi que la scie qui peut être circulaire, oscillante, à panneaux ou sauteuse. Il en est de même pour la perceuse qui sert généralement à faire des trous, mais aussi à polir, visser et poncer. Enfin, il dispose d’un niveau à bille qui est un outil indispensable pour contrôler l’inclinaison des surfaces et s’assurer qu’elles correspondent à l’angle de référence.

Des conseils pour devenir un bon bricoleur

Pour régler la question des outils, le plus simple, c’est de se procurer d’une boîte à outils pré-remplie qui est largement disponible dans le commerce, de la plus basique à la plus exhaustive. Mais dans tous les cas, on gagnera toujours à privilégier un équipement de bonne qualité au lieu d’une boîte composée d’un grand nombre d’outils peu efficaces et qui se cassent facilement. Cependant, les outils de qualité intermédiaire sont suffisants pour les débutants. Des équipements de sécurité comme les gants et les lunettes de protection sont également recommandés, car un accident est vite arrivé.

Pour ceux qui souhaitent avancer plus rapidement, il existe de nombreuses vidéos sur internet. On peut apprendre à monter une cuisine, réparer une fuite d’eau, installer un carrelage, remplacer un interrupteur, faire de la menuiserie, de la maçonnerie, de la peinture… De nombreuses écoles et entreprises offrent aussi des formations et des ateliers de bricolage. Cette option a l’avantage de confronter les apprenants à des cas pratiques et de les permettre d’échanger des astuces entre eux.

Related posts

Les intérêts d’engager un couvreur

Tamby

Trouver le matelas qui vous convient le plus

Irene

Rénovation : pourquoi choisir une porte d’entrée en PVC ?

Claude

Pourquoi faire ramoner une chaudière à gaz ?

Irene

Informations basiques sur les fenêtres de toit ou velux

Tamby

Faire réaliser un diagnostic immobilier

sophie