Image default
Immobilier & Bâtiment

Dois-je investir en SCPI ou en OPCI ?

Notez cet article

Avant d’investir dans l’immobilier, nombreux sont les investisseurs qui se posent cette question : dois-je investir en SCPI ou en OPCI ? Il n’est pas toujours évident de savoir faire le bon choix entre ces deux types de placement sans avoir pris en considération de nombreux critères relatifs à ces deux formes d’investissement de la pierrepapier.

 

Quels sont les points communs des SCPI et des OPCI ?

 

SCPI ou OCPI, ces deux types d’investissement appartiennent tous deux à la famille de la fameuse « pierrepapier ». La pierrepapier regroupe des différents types de placements immobiliers plus flexibles et plus accessibles à tous. En général, ces placements se basent sur un processus d’investissement commun : au lieu d’acheter des biens immobiliers en direct, l’acquéreur achète des parts de société gérant des parcs immobiliers pour ensuite percevoir des rentes et donc des compléments de revenus. De ce fait, que vous investissiez dans une SCPI ou dans une OPCI, vous seriez toujours rattachés à l’immobilier indirect sur papier. À noter que ces sociétés de gestion sont réglementées par l’AMF ou l’Autorité des Marchés Financiers. Sans l’accord de cette dernière, une Société Civile de Placement Immobilier ou un Organisme de Placement Collectif Immobilier ne pourra donc pas développer ses activités professionnelles.

 

Quelles sont les différences entre SCPI et OPCI ?

La principale différence entre La SCPI et l’OPCI se définit par rapport à la composition de leurs capitalisations. En effet, les SCPI n’achètent uniquement des biens immobiliers qu’en vue de les louer pour ensuite percevoir des rendements intéressants. Les SCPI classiques se diversifient dans le secteur de l’immobilier tertiaire tandis que les SCPI fiscales travaillent dans l’immobilier d’habitation.

Les OPCI eux aussi achètent des biens immobiliers, mais les louent avec une proportion entre 60 à 90 %. Ces sociétés de gestion vont conserver au moins 10 % des liquidités pour pouvoir faire face aux différentes contraintes en cours d’investissement.

Le régime fiscal présenté par les SCPI est applicable aux revenus fonciers, celui des OPCI par contre est assigné soit aux revenus fonciers (pour les FPI), soit aux revenus mobiliers (pour les SPPICAV).

Sur le site de scpi-opci.net, vous trouverez d’autres articles intéressants concernant les SCPI et les OPCI.

Related posts

Comment les résidences secondaires sont-elles taxées ?

Claude

Tout savoir sur le rachat de crédits

sophie

Montpellier : des logements étudiant à votre portée !

Claude

Pourquoi confier son projet à une agence immobilière ?

Claude

Le fonctionnement de la vente des murs commerciaux

sophie

Comment bien acheter son bien immobilier ?

Claude