Image default
Finance & Entreprise Immobilier & Bâtiment

Tout savoir sur le rachat de crédits

Le rachat de crédits consiste à réunir tous vos crédits dans un seul. Il peut s’agir de crédits à la consommation ou immobiliers, ils sont alors regroupés de façon à ne constituer qu’une seule ligne de prêt avec une mensualité qui correspond à votre capacité de remboursement.

Lors d’un regroupement de crédits, que peut-on racheter ?

1- Les crédits

Lorsque vous faites un regroupement de crédits, vous pouvez racheter des prêts amortissables comme vos crédits à la consommation (moto, prêt personnel, auto, travaux, etc.) ou vos crédits immobiliers La Capelle (investissement locatif, résidence secondaire, résidence principale, etc.).

Vous avez la possibilité d’être conseillé par un courtier dans le Nord concernant l’avantage de regrouper quelques-uns de vos prêts ou leur totalité. Il convient de savoir, toutefois, qu’un prêt patronal ou un prêt à taux zéro ne sera pas à racheter.

2- Les dettes

Au moment de la demande de regroupement de crédits Nord, il est nécessaire d’inclure les dettes existantes afin que vous puissiez réellement retrouver un équilibre financier. Ainsi, il peut s’agir d’échéance de prêt impayé, de loyers impayés, d’impôts, de solde débiteur d’un compte courant, de pensions alimentaires non versées, etc.

Un audit complet de votre situation financière, de vos dettes et de vos prêts sera effectué par un courtier en rachat de crédit La Capelle. Ce dernier prendra également en compte vos besoins futurs : projets (travaux, auto, aides aux enfants, etc.) ou trésorerie nécessaire qui seront inclus dans votre demande de rachat de crédits.

Considérez le montant des frais

De nombreux frais sont générés par un rachat. Il est alors d’une grande importance que le particulier soit attentif parce qu’ils peuvent être plus que ceux d’une renégociation. En dehors des frais de dossier, vous devez penser notamment à la mainlevée de l’hypothèque, aux frais de constitution de garantie ainsi qu’à l’indemnité de remboursement anticipé de l’ordre de 3 % du capital restant dû ou de 6 mois d’intérêts.

Un rachat de crédit a un coût qui ne peut être négocié comme les frais de dossier qui sont souvent estimés entre 500 € et 1 000 €. Pour un particulier, le coût du rachat peut être intéressant dès qu’il obtient 80 à 100 points de base en moins sur son taux. Le rachat ne peut être intéressant que lorsque le nouveau taux est de 2 % pour une personne qui a contracté un prêt à 2,8 % de taux.

Tirez profit de l’amendement Bourquin

Faire jouer la concurrence entre les banques peut s’avérer intéressant. En effet, la validation de l’amendement Bourquin par le Conseil constitutionnel permet aux emprunteurs de changer leur assurance de prêt tous les ans. Cela peut constituer un argument lorsque vous effectuez un rachat de crédit. Si le particulier a la possibilité de choisir un autre établissement pour souscrire à cette assurance, le rachat de crédits constitue une opportunité pour quelques banques de proposer un taux moins élevé sur cette assurance. Une réduction pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros qui sont très importants pour un particulier.

Related posts

L’intérêt d’acquérir une caisse enregistreuse pour son commerce

Tamby

Comment enregistrer les droits de douane en comptabilité ?

Irene

Tout savoir sur les banques pour étudiant

Irene

Banques en ligne : leurs avantages et leurs inconvénient

Irene

Quelles sont les assurances obligatoires en Suisse ?

Irene

Les différents types de ventes immobilières

Irene